Logo letter
52ce9946c4ea7

Séance Reiki sur un jeune enfant

Aujourd’hui j’avais envie de me retrouver, seule, dans mon espace. Je voulais travailler avec les huiles essentielles. Je voulais prendre du temps pour méditer. Je voulais lire. Je voulais …

Et puis, j’ai des enfants. 3 merveilleux petits garçons. 3 petits coquins aussi ! Et eux, aujourd’hui ils voulaient leur maman !

Incompatibilité entre leurs besoins et les miens donc. Enfin, c’est ce que je croyais à cet instant.

Alors ce soir, comme mon espace est situé au sous sol de la maison et qu’ils le savent, chacun leur tour, ils venaient pousser ma porte à peu près toutes les 10 minutes. Mais voici qu’une idée saugrenue me traverse l’esprit. Je vais me cacher et ils croiront que je ne suis plus dans cette pièce et resterons avec leur papa ! Pas très gentil de ma part, je vous l’accorde. Mais quand mon petit de 3 ans tout juste est arrivé et qu’il n’a plus vu sa maman, il a pleuré. Des pleurs si tristes que je suis sortie de ma cachette pour le prendre dans mes bras. Câlins. Et puis là, j’ai compris. Je m’épuisait à me battre pour obtenir un moment de calme et ça ne servait à rien, tout le monde en souffrait. Alors je lui ai proposé de faire quelque chose avec moi. Dans ma salle. Juste tous les deux. Il a fait un petit oui tout triste de la tête.

Ni une, ni deux, je l’installe sur la table de massage, sur une douce serviette et je lui propose une séance de Réiki ! Nous n’en avions jamais fait dans ces conditions, d’habitude, c’est plutôt sur le canapé, ou sur son lit, quelques points fragiles mais jamais encore de vrai séance.

Le voilà donc installé sur la table, je lui demande de fermer ses petits yeux et d’écouter la musique s’il en a envie.

Je pose mes mains sur sa petite tête toute douce, pensant que dans 5 ou 10 minutes il s’en irait, content d’avoir passé un peu de temps avec sa maman. Je débute le soin. Il est tout bloqué mon pauvre petit homme, ses énergies ne passent plus. Son cœur bat si vite … Nous sommes là, ensembles, juste lui et moi. Maintenant.

De temps en temps il ouvre les yeux, comme pour m’encourager à continuer, non il ne dort pas. Et puis le soin se poursuit, il ne bouge toujours pas. Je sens son corps se relacher, se détendre. La chaleur revient. Tout se remet doucement en route. Les minutes passent. Mon petit est toujours présent mais il plonge peu à peu dans un état de profonde détente. Tout s’harmonise. Il est beau. Il est rayonnant. Pourquoi n’avais je pas compris son besoin plus tôt ?

A la fin du soin, il a ouvert ses petits yeux, comme un petit merci, puis les a refermé et s’est endormis.

Et moi j’ai beaucoup appris grâce à lui. En partageant cette énergie, nous nous sommes tous sentis appaisés, et j’ai dû me grandir pour arriver à sa hauteur, m’étirer vers le ciel, me connecter à mon fils.

Merci mon fils. Merci la vie. Merci Réiki.

 

Dans tous les cas, n’hésitez pas à me contacter, l’argent ne doit pas être un frein à votre cheminement.